•  Pest c'est la partie basse de la ville. L'essentiel des bâtiments du centre datent du 19ème siècle. La grande Synagogue n'échappe pas à la règle. C'est l'une des plus grandes du monde et l'une des rares à posséder un orgue. Son plan est celui d'une basilique et son inspiration orientale est flagrant. Liszt était là aussi pour son inauguration.

     

    PestPestPest

    Le quartier juif est l'endroit des noctambules de Budapest. Beaucoup de bars branchés et iconiques. La communauté juive de Budapest était l'un des plus importantes d'Europe avant la guerre. Malheureusement la Hongrie faisait partie de l'Axe et pendant la deuxième partie de la guerre les déportations furent massives. Ce monument dit des souliers est un hommage aux victimes fusillées à la fin de la guerre sur le bord du Danube. On leur faisait enlever leurs chaussures avant de les assassiner et qu'ils tombent dans l'eau.

    PestPest

     La place des héros, monumentale, presque stalinienne date cependant de la fin du 19ème. Elle célèbre le millénaire de la Hongrie. Les guerriers inquiétants sont les chefs des tribus qui fondèrent le pays. Oui comme les Huns ou les Wisigoths qui malmenèrent le monde romano-celte, les Hongrois faisaient des raids à l'ouest. C'est parce qu'ils trouvèrent plus fort qu'eux qu'aujourd'hui nous ne parlons pas cette langue si unique.

    PestPestPestPestPest

    Dans le parc Varosliget ou Bois de Ville, un château et des bâtiments de tous styles architecturaux représentatifs des monuments hongrois.

    PestPestPestPestPest

     La basilique Saint Etienne, elle aussi du 19ème siècle renferme la relique de la main droite de Saint Etienne, premier roi de Hongrie.

    PestPestPestPestPestPestPest

     Place Frantz Liszt

    Pest

    Place de la Liberté, entouré par de très beaux bâtiments dont l'ambassade américaine, le Mémorial Soviétique. C'est l'un des très rares monuments de l'époque communiste de Budapest qui a survécu au démantèlement post 1989.

    PestPestPest

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • L'opéra de Budapest est un bâtiment néo-renaissance du 19ème siècle là encore. Son acoustique le met au même niveau que Paris ou Milan. Budapest qui était en concurrence avec sa voisine Vienne voulait faire mieux que la scène autrichienne. Tout en bois et en feuille d'or il a toujours une scène très active avec les plus grands artistes. Evidemment Liszt a été de la partie et il y est à nouveau statufié.

    La reine de Hongrie Elisabeth, également impératrice d'Autriche aimait particulièrement ce lieu. Elle avait sa propre loge, car elle ne pouvait aller dans la loge royale qu'avec son mari d'Empereur-Roi François-Joseph. Sissi détestait Vienne et sa cour. Bavaroise d'origine née d'une famille de mécènes, mariée à quinze ans, mère à vingt, malade, elle trouvait refuge en Hongrie. L'opéra était avec l'équitation ses distractions favorites.

     A l'opéra

    Un monsieur sorti d'un album d'Hergé?

     A l'opéra

    Liszt bien sûr

     A l'opéra

     A l'opéra A l'opéra A l'opéra

    La loge de Sissi

     A l'opéra

    Et vue de cette loge

     A l'opéra A l'opéra A l'opéra

    La loge royale et vue de celle-ci

     A l'opéra A l'opéra A l'opéra

     A l'opéra A l'opéra A l'opéra A l'opéra A l'opéra

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  •  Le parlement hongrois dont la plus belle vue est du Bastion des Pêcheurs est un immense bâtiment néo-gothique. Immense, car comme pour l'opéra pour lequel il fallait faire mieux que Vienne, le parlement a été inspiré par celui de Londres mais en plus grand. Composé à l'époque de deux chambres, il est parfaitement symétrique. Aujourd'hui seule une partie est utilisée. Depuis le début du 20ème siècle la Hongrie a perdu l'essentiel de son territoire.

    La visite est assuré par des guides qui ont pour mission d'expédier la visite en moins de trente minutes. Un gendarme presse les retardataires du groupes. Il faut rester groupé!!!! Une visite beaucoup moins sympathique que celle du parlement canadien.

    ParlementParlementParlementParlementParlementParlementParlementParlementParlementParlement

    ParlementParlementParlementParlement

    La chambre

    ParlementParlement

    La couronne de Hongrie. C'est l'originale de Saint Etienne. Photographiée au télé, car c'est interdit de près.

     

    ParlementParlementL'étoile est celle que le régime communiste avait placé sur le dôme et la hauteur de l'ensemble dépassait celle de la cathédrale.

    ParlementParlement

    A l'extérieur de jolis bâtiments et une très belle vue sur Saint Mathias et le bastion des pécheurs.

    ParlementParlementParlementParlement

    ParlementParlementParlementParlement

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique