• Cap Fréhel

    Soixante dix mètres au dessus des flots pointe vers le nord le cap Fréhel. La pierre est ici rose aussi, mais c'est du grès. Au cap deux phares: un construit sous Louis XIV et l'autre après la seconde guerre. La lumière du phare est à environ 100 mètres au-dessus de l'eau. Sa lumière est visible à plus de 50 km . Un chemin de randonnée ceinture le cap. D'un côté la lande de l'autre la mer qui avec le soleil est à nouveau bien bleue. Le cap Fréhel est aussi une réserve ornithologique. Au large les fous pèchent et sur les falaises blanchies d'excrément on voit d'en haut goélands et cormorans. D'autres fous, humains ceux-là avancent sur les roches au bout du cap. Attention car il n'y a pas de rambarde.

    Cap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap Fréhel

    Cap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap FréhelCap Fréhel

    « KerfonsEn passant par Saint-Malo »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :