• Che Hasta Siempre

    Après la montagne, nous atteignons notre hôtel encore un peu altitude au bord d'un barrage artificiel. Le lieu est sympa. L'hôtel un peu moins. La construction est soviétique et le confort moyen. Le lendemain en faisant un tour, je m'aperçois que nous sommes sur un ancien terrain militaire, avec des antennes  un peu partout. C'est vrai que nous sommes à moins de 100 km des Etats-Unis.....En tout cas nous avons un jolie vue à l'aube

    Che Hasta Siempre

    Cette journée est une journée de transition. Nous quittons la montagne pour aller sur l'atlantique.

    Au passage, je réaliserai un rève de gosse. En attendant, nous passons par Santa Clara.

    Santa Clara est une bourgade importante, situé sur les axes de communication nord sud de l'île et en particulier le chemin de fer (construit par les espagnols pour le transport de la canne à sucre).

    C'est samedi matin et la place centrale est animée. Les cubains travaillent cinq jours par semaines et un samedi matin sur deux.

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Che Hasta SiempreChe Hasta SiempreChe Hasta SiempreChe Hasta SiempreChe Hasta SiempreChe Hasta Siempre

     

    Mais si nous arrêtons à Santa Clara, c'est que c'est ici que Che Guevarra après avoir pris la ville avec dix fois moins d'hommes a, avec une poignée d'homme, un pied de biche et un tractopelle fait dérailler le train blindé envoyé par Batista pour mater la rébellion.

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Cuba a deux héros. Jose Marti et Ernesto Guevarra. Ernesto Guevara dit le Che (à cause d'un tic de langage argentin: che veut dire hé, hé mec, c'est ça) est un révolutionnaire marxiste venue d'Argentine pour aider Fidel Castro à faire triompher la révolution. Médecin, asthmatique, grand fumeur de cigares est une icône de la révolution qu'il a porté entre autre à Cuba, au Congo et en Bolivie où il a été assasiné par la CIA. Les cubains lui vouent un culte qui se cristallise à Santa Clara. Les cendres présumées du Che y ont été rapatriées et enfermées dans un mausolée avec ses quelques compagnons d'arme. Un petit musée montre différents objets ayant appartenu au Che.

    Au dessus du mausolée, face à une esplanade "communiste" se dresse une statue monumentale et inspirée du Che, lors de la bataille avec le bras en écharpe.

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Le Che passe largement devant Fidel (les cubains ne disent pas Fidel Castro) dans l'icônisation de la révolution. On le trouve partout sur les murs, les panneaux et les tee shirt pour touristes, les cubains portant plus les tee shirt Havana Club.

    Et quel est le top 3 des musiques que nous avons entendues deux fois par jours: Guantanamera, Hasta Siempre Commandante Che Guevara et Chan Chan.

    Hasta Siempre Adieu, Commandant Che Guevara
    Aprendimos a quererte
    Desde la historica altura
    Donde el sol de tu bravura
    Le puso un cerco a la muerte

    Aquí se queda la clara
    La entrañable transparencia
    De tu querida presencia
    Comandante Che Guevara

    Vienes quemando la brisa
    Con soles de primavera
    Para plantar la bandera
    Con la luz de tu sonrisa
    On a appris à t’aimer
    Depuis la hauteur historique
    Où le soleil de ta bravoure
    Ta conduit près de la mort

    Ici, reste la clarté
    L’intime transparence
    De ta chère présence
    Commandant Che Guevara

    Tu viens, brûlant la brise
    Avec le soleil du printemps
    Pour planter le drapeau
    Avec la lumière de ton sourire

     

     

    Pour finir la journée, nous avons visité une ancienne sucrerie transformée en musée. N'oublions pas que la plupart des sucreries ont fermé. Devant un cimetière de près de 150 locomotives à vapeur. Seules trois fonctionnent encore. Et je suis monté dans l'abri, près de la chaudière pendant qu'elle nous a emmené sur quelques kilomètres  . C'est une américaine de 1920.

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Che Hasta SiempreChe Hasta Siempre

    Notre guide. Ingénieur en mécanique connaissait surtout le sucre et pas le rhum. On bu du jus de canne fraichement pressé. Mais sans rhum, c'est très moyen.

    Che Hasta Siempre

     

    « Parc National GuanayaraSterne Royal (Royal Tern) »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :