• Kunming

     Kunming

     

    Kunming est la capitale de la province chinoise du Yunnan. J'avoue que je ne savais pas où cela était quand le voyage s'est dessiné. De la Chine je ne savais pas grand chose et à part un très bref passage à Hong Kong je n'y avais jamais été. Avais-je envie d'y aller d'ailleurs. Ma culture chinoise était très faible: "Le lotus bleu' et 'Tintin au Tibet', ce n'et pas si mal, "Une vie chinoise" de Li Kunwu (1er tome seulement, faut pas éxagérer) et "Quand la Chine s'éveillera" de Peyrefitte que je n'avais pas aimé.

    Et puis la vision occidentale d'un territoire immense avec tous les préjugés.

    Et voila Kunming, petite ville chinoise de plus de 6 millions d'habitants. J'aime bien enregistrer la première image d'un pays à la sortie de son aéroport.

    A Kunming, ce sont des autoroutes modernes (ici le télépéage semble généralisé), des chemins de fer tout aussi modernes, une circulation dense de voitures allemandes.

    Les immeubles sont modernes ou en construction et la vingtaine d'étages semble la norme. Tout au long de ce voyage de deux semaines dans la Chine profonde loin des grandes métropoles, on découvrira un pays qui est passé du vélo au scooter électrique à la vitesse de la 5G généralisée beaucoup plus rapidement que nos vieux pays.

    C'est aussi la densité incroyable de caméras vidéo. Toutes les routes (même les petites routes de montagnes) sont surveillées pour contrôler la vitesse. La vidéo contrôle le stationnement, mais aussi les incivilités dans les lieux publiques y compris dans les parcs...Soit ils ont de super data centers, soit une armée de petits chinois pour surveiller tout cela.

    KunmingKunming

     Mais pour le simple touriste, les seuls éléments de limitation de liberté c'est internet bridé (que j'ai contourné sans trop de difficulté avec un VPN ce que ne peuvent pas faire les chinois) et plusieurs contrôles des passeports à certains changements de zones.

    Kunming est une ville moderne, aux larges avenues, aux riches boutiques aux marques occidentales. La circulation est disciplinée (cf les caméras) et ne grouille pas de scooters comme au Vietnam. Ce dernier n'est d'ailleurs pas très loin. Les habitants de Kunming se souviennent des Français qui ont construit la ligne de chemin de fer entre Hanoï et la capitale du Yunnan. Du temps de l'Indochine, l'idée était d'ouvrir un comptoir français à Kunming. Et pour revenir aux scooters, ils sont tous électriques, grâce aux incitations financières du gouvernement. Quel silence dans les villes chinoises que nous avons parcouru.

    KunmingKunmingKunmingKunming

    Le centre ville avec ses vieilles maisons est assez restreint semble-t-il. Les fameux marchands d'oiseaux en cage ne sont plus là. On trouve cependant la vente d'animaux de toutes sortes. Sont-ils tous à manger, je ne sais pas, étant dit que les Chinois mangent absolument tout. Les conditions des animaux mis en vente sont assez déplorables. Pour faire joli, des poussins sont colorés!!! Des tortues ont leur carapace peinte de motifs divers et les poissons ne peuvent pas vraiment bouger tant leur densité dans les aquariums est grande.

    KunmingKunmingKunming

    KunmingKunming

    Jeunes étudiants faisant des photos en habits traditionnels

    Kunming

    Citadins le samedi soir

    KunmingKunming

    KunmingKunmingKunmingKunmingKunming

    Nous avons visité le temple bouddhiste Yuantong datant du 13e siècle.

    KunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunmingKunming

    Le musée provincial des Minorités présente une belle collection de costumes et masques des minorités présentes dans le Yunnan. Durant le voyage, nous les verrons in situ.

    Enfin un spectacle à voir est le Yunnan Dynamic Show. Modernité, dynamisme et tradition présente les danseurs (eux-mêmes issus de minorités) en différents costumes.

    KunmingKunming

    KunmingKunmingKunmingKunming

    « Bulbul cul d'or (Sooty-headed Bulbul)Shilin »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :