• Mojito

    A Cuba vous n'échapperez pas au rhum. A La Havane ne manquez pas un mojito dans l'établissement le plus fameux selon Ernest Heminguay: la bodeguita del medio.

     

    MojitoMojitoMojitoMojitoMojitoMojitoMojito

    Du Havana Club évidemment

    Mojito

    Guantanamera

    Guantanamera

    Yo soy un hombre sincero
    De donde crecen las palmas
    Yo soy un hombre sincero
    De donde crecen las palmas
    Y antes de morirme quiero
    Echar mis versos del alma

    Coro:
    Guantanamera
    Guajira Guantanamera
    Guantanamera
    Guajira Guantanamera

    Mi verso es de un verde claro
    Y de un carmín encendido
    Mi verso es de un verde claro
    Y de un carmín encendido
    Mi verso es un ciervo herido
    Que busca en el monte amparo

    Coro

    Cultivo la rosa blanca
    En junio como en enero
    Cultivo la rosa blanca
    En junio como en enero
    Para el amigo sincero
    Que me da su mano franca

    Coro

    Y para el cruel que me arranca
    El corazón con que vivo
    Y para el cruel que me arranca
    El corazón con que vivo
    Cardo ni ortiga cultivo
    Cultivo la rosa blanca

    Coro

    Con los pobres de la tierra
    Quiero yo mi suerte echar
    Con los pobres de la tierra
    Quiero yo mi suerte echar
    El arroyo de la sierra
    Me complace mas que el mar

     

    Je suis un homme sincère
    Du pays où poussent les palmiers
    Je suis un homme sincère
    Du pays où poussent les palmiers
    Et avant de mourir, je veux
    Verser mes vers de l’âme

    Refrain
    Guantanamera
    Guajira Guantanamera
    Guantanamera
    Guajira Guantanamera

    Mon vers est d'un vert clair
    Et d'un rouge flamboyant
    Mon vers est d'un vert clair
    Et d'un rouge flamboyant
    Mon vers est un cerf blessé
    Qui cherche refuge dans la montagne

    Refrain


    Je cultive la rose blanche
    En juin comme en janvier
    Je cultive la rose blanche
    En juin comme en janvier
    Pour l'ami sincère
    Qui me donne une main franche

    Refrain


    Et pour le cruel qui m'arrache
    Le cœur avec lequel je vis
    Et pour le cruel qui m'arrache
    Le cœur avec lequel je vis
    Je cultive ni chardon ni ortie
    Je cultive la rose blanche

    Refrain


    Avec les pauvres de la terre
    Je veux faire mon destin
    Avec les pauvres de la terre
    Je veux faire mon destin
    Le ruisseau de la montagne
    Me plaît plus que la mer

             

     

    « Raul et BarackDécembre »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :