• Un dimanche ordinaire. Sauf qu'en passant sur les Champs Elysées, ceux-ci étaient piétons. C'est la première fois que je vois cela sans un événement type Jeux Olympiques ou exposition agricole. Le prétexte, un marché des régions. Il occupait la même place que le marché de Noël. Et pourtant à Noël les Champs ne sont pas débarrassés de la circulation automobile. Il faisait beau et l'avenue était noire de monde de la Concorde à la place de l'Etoile. Les badauds circulaient tranquillement dans un calme certain du à l'absence de moteurs d'automobiles.

    Fête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des Jardins

     

    C'était aussi la fête des jardins.

    J'ai été en voir deux: Matignon et l'Elysée.

    Ils ont des caractéristiques communes: plutôt en longueur dont un côté est occupé par un hôtel. Ils ont des arbres très vieux (platane planté sous Louis XV par exemple). Ce sont tous les deux des havres de tranquillité où on a proscrit les pesticides et autres engrais non naturels.

    Le jardin de l'hôtel Matignon est le plus grand. Il est gardé par la gendarmerie. Son style est le plus français. Des ruches y produisent le miel destiné au premier ministre. Des deux ce n'est pas celui que je préfère.

    Fête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsL'Elysée est gardé par la Garde Républicaine. Dans le jardin pas mal d'hommes avec des oreillettes. Plus petit, plus "vallonné", c'est ce celui que j'aime le plus.

    Fête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des JardinsFête des Jardins

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Il y a bien longtemps que je n'avais pas été à une manif. Ce n'était pas une manif comme les autres. C'était un rassemblement immense. Entre 1,5 millions et 2 millions de participants. Des jeunes, des vieux, des bobos, des employés, des cadres, des gens connus, une marée d'anonymes. En tête, des officiels, cinquante chefs d'états, des victimes. Des slogans: "Charlie", "Liberté", "Charliberté". Pas de chansons sur l'air des flonflons. Seulement la Marseillaise. Une Marseillaise spontanée, étonnante. Des applaudissements d'une foule qui se congratule. Des "Merci la police" quand mes derniers souvenirs c'était plutôt CRS SS. "Des bourgeois au balcon" qui participent. Des gens qui se parlent, qui restent calmes. Pas de mouvements de foules, pas de débordements. Cette manifestation était très digne. Elle a dit clairement aux différents trous du cul qui veulent semer la terreur, qu'ils n'y parviendront pas. Par cet attentat, ils ont faits des morts insupportables, mais ils ont surtout atteints une liberté fondamentale qui est la liberté d'expression. Et aussi a liberté religieuse et la laïcité. Puisse cette longue marche (1h 30 pour sortir de la place de la République), puissent les autres marches qui ont eu lieu en province, puissent les réactions au niveau mondial êtres des armes efficaces contre la barbarie. Puisse cette communion française, faire montrer à nos politiciens qu'ils doivent un peu changer. Puisse la société, se réveiller et par exemple retourner voter. Je suis fier de mes concitoyens.

    Une marche historique suite à un drame inimaginable. Cabu c'était le Grand Duduche que je lisais dans Pilote (Mâtin quel journal). Charlie Hebdo que je ne lisais plus, je l'avoue, m'avait accompagné dans ma caserne en Allemagne après chaque permission (et pourtant c'était le seul journal interdit) et dans mes premières années en entreprise... Cela m'a beaucoup affecté et s'accumule avec le reste des problèmes de la vie. Heureusement qu'il y a eu cette très longue marche.

    Je suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvier

    Je suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvier

    Je suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvier

    Je suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvierJe suis Charlie ou le 11 janvier

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire