• Roland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

     

    Rafael Nadal, la légende sur terre battue. Le numéro un actuel. Avec son bandana, son jeu de bouche et ses sourcils froncés, il donne vraiment l'impression d'être un samouraï dont le sabre serez la raquette. Rafi impressionne et cela doit influencer le mental de ses partenaire. Ses services ne sont pas les plus rapides, mais ses balles semblent très lourdes. Sa musculature des bras (surtout le gauche) et de ses cuisses est impressionnante. 

    Rafael Nadal se bat sur chaque point comme si c'était le dernier. Il ne se préoccupe pas de savoir si son adversaire a une chance, s'il peut laisser filer un jeu pour se détendre, il tape la balle à chaque fois pour marquer le point; Ce qui impressionne c'est son mental. Pas un sourire pendant le match. D'ailleurs cela ne semble pas être le même homme après.

    Sa concentration se manifeste par des protocoles (tocs) qui l'enferment dans une bulle où il n'y a plus que le jeu. Les rituels visibles: deux serviettes une à gauche, une a droite, balayer la ligne de fond de court avant chaque jeu, entre les échanges utiliser deux bouteilles (eau+orange) toujours remplies au même niveau et disposées exactement au milieu de ses pieds, avant chaque service remettre son slip en place par devant et par derrière et se toucher le nez, chaque oreille et remettre son maillot en place au niveau des épaules et ce toujours à la même vitesse et le même ordre. Prendre un maillot neuf entre chaque set, le mettre en regardant en haut à gauche, changer de bandana et le plier et le mettre toujours de la même façon.

    Le seul élément "humain" est quand son adversaire est tombé. Il s'est précipité et inquiété pour lui;

    Tout cela en photo. Regardez le samouraï et les tocs.

     

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

     

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

    Roland-Garros: Rafi le deuxième finalisteRoland-Garros: Rafi le deuxième finaliste

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Roland-Garros: Djoko le premier finaliste

     

    Novak Djokovic est impressionnant. C'est un garçon souriant, avec de l'humour sur le terrain. Il ne parait pas très musclé par rapport à d'autres,, pourtant  ses services sont extrêmement rapides. Ses revers foudroyants et globalement ses retours sont d'une grande précision. Djoko semble très en forme et destiné à la finale.

    Quand il pleut, un des ramasseurs de balles se tient debout avec un parapluie pour protéger le joueur. Novak Djokovic demande au jeune de s'assoir près de lui.

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

     

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisten

     

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

     

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Roland-Garros: Djoko le premier finalisteRoland-Garros: Djoko le premier finaliste

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Roland-Garros

     

    J'ai été faire un petit tour à Roland-Garros, non pour l'aviateur, mais pour la quinzaine des internationaux de tennis de Paris.

    Pendant deux semaines (sans les qualifications); les joueurs donnent le spectacle sur une vingtaine de courts. Cette année le vainqueur empoche 1 650 000 euros et les perdants du 1er tour 24 000 euros. Bon, ils ont des frais. Roland-Garros c'est aussi une entreprise commerciale: tout y est très cher. Que ce soit les places (de 300 euros à plus de 1000), les hotdogs et tous les objets griffés. Bref, il vaut mieux être invité. Et c'était mon cas.

    Tout d'abord direction le village. Hé oui la classe.

    Roland-Garros

    C'est là que se font photographier tous les peoples.

    Pour rentrer au village, il faut être accrédité et avoir tous ses documents en règles. Même s'ils vous ont vu passer 5 minutes avant et que vous êtes accompagnés, sans le sésame, vous ne passez pas. J'ai effectivement perdu ce document, et il a fallu appeler la sécurité et tout revérifier pour que je puisse ré-entrer dans la zone VIP. Ce qui est très frappant sur le site c'est le nombre de personnes qui contrôlent les  points d'accès. Ils sont à chaque fois deux et il y a beaucoup d'accès.

    Non loin du village, il y a la zone télévision. C'est là qu'oeuvre le nerf de la guerre de Roland-Garros. En dehors de la quinzaine, c'est un parking. En quelques heures, ce lieu devient un centre mondial de télécommunication avec trois étages d'Algeco et de nombreux cars régie. Dans un des ces bâtiments temporaires, travaille une équipe d'une grande société informatique partenaire du tournoi et dont les trois lettres sont à côté du filet.

    Roland-Garros

    Elle est composée d'américains qui se déplacent de tournois en tournois et font le même job autour du globe. Leur truc, c'est l'analyse statistique à partir de millions d'informations provenant des données live et des tournois passés. Grâce à des logiciels et à une grosse puissance de calcul il arrivent à prédire ce qui va permettre à un joueur de gagner tel match précis. Si le joueur, joue bien mais ne réunit pas les critères donnés, il perd son match à coup sûr. Ces "clefs du match" sont à disposition sur le site mais pas des joueurs.

    IBM (ah je l'ai dit), assure toute l'informatique de Roland-Garros qui emploie 300 personnes à l'année et 20 000 pendant deux semaines: site internet, billetterie, radar de vitesse de balle, collecte de données manuelles (deux personnes sur chaque court comptabilisent les aces, les fautes...), statistiques publiées lors des retransmissions télévisées. C'est aussi une vitrine de savoir faire en terme de bigdata, prédiction de la capacité, de sécurisation des données...

    Entre tous les Algeco, il y a des cars régies. Au minimum un par court.

    Roland-Garros

    Tout le flux est sous la maitrise France Télévision qui ne lésine pas sur les moyens et qui revend dans le monde entier. Roland-Garros est  sans doute en partie le fruit du travail de France Télévision qui a permis à beaucoup de se passionner pour le tennis.

    Roland-Garros

    Le grand angle donne l'impression qu'il y a de la place, mais en fait c'est très serré. Dans le fond au centre, se trouve le réalisateur. C'est sur ses épaules que repose toute la diffusion. Dans son domaine c'est Dieu. A sa gauche le responsable des statistiques, alimenté par l'équipe précédente. Son rôle est de produire et de mettre en scène le chiffre intéressant: score, statistique...Ses interventions servent à meubler l'antenne entre deux jeux. Mais il n'en est pas sûr, car oeuvrent en permanence les spécialistes du ralenti qui peuvent proposer une scène intéressante. Enfin, il y a le truquiste qui propose des images de synthèse. Le rôle du réalisateur est de choisir. Autant dire que la lutte est âpre et que tout va très vite. Il y a aussi ceux qui s'occupent des caméras (une bonne quinzaine sur le court principal), du son, de la lumière pour améliorer l'image en donnant l'impression de soleil, même s'il pleut.

    Une camera mobile sur un câble.

    Roland-Garros

    L'ambiance

    Roland-Garros

    Roland-GarrosRoland-Garros

    Mais chut, entrons dans le court (entre deux jeux uniquement).

    Alors oui, à Roland-Garros, il pleut, ce n'est pas une légende.

    Roland-Garros

    Les juges de lignes (150 euros par jour) sont relevés régulièrement avec un protocole digne de la relève de la garde de Buckingham. Ou presque.

    Les ramasseurs de balles exécutent un ballet bien orchestré.

    Les caméras sont prêtes

    Roland-Garros

    Les peoples sont sortis du village et sont prêts

    Roland-GarrosRoland-GarrosRoland-GarrosRoland-GarrosRoland-GarrosRoland-GarrosRoland-GarrosRoland-Garros

    Le match peut commencer.

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique