• Sucre et Rhum

    La Guadeloupe (et la Martinique) a été longtemps le principal fournisseur de sucre de la France. Pour cultiver la canne à sucre, on a fait venir des esclaves originaires d'Afrique. C'est, je trouve, étrange qu'une partie de la richesse de la Guadeloupe tant économique que culturelle soit fondée sur une activité criminelle. Je sais bien qu'à l'origine de nos sociétés, il y a eu l'esclavage (antiquité, moyen-age), mais dans les Antilles cela se passait au 19ème siècle.

    Et puis l'esclavage a été aboli et la France a produit son sucre à partir de betterave du côté de la Picardie. Du coup la surface de canne à sucre a été réduite au profit de la banane.

    La canne a sucre sert à produire du rhum ou à faire du sucre.

    Plusieurs distilleries sont réparties sur le territoire. Nous avons fait un tour chez Longueteau et Damoiseau. Il s'agit vraiment d'un tour car la visite est libre sans vraiment d'explications. Par contre les boutiques sont belles. La caractéristique du rhum agricole (rhum antillais) est qu'il est produit directement à partir du jus de canne fermenté et non à partir de mélasse (résidu de la production de sucre). Tout comme pour le vin, il y a des terroirs.

    Comme je l'ai dit la visite est libre. Le public ère tranquillement parmi les installations et les machines en mouvement. C'est un peu étrange pour un territoire français. En effet il est impossible d'en faire autant en métropole dans des usines similaires. L'usage du casque, des chaussures de sécurité, des bouchons d'oreille, des lunettes de protection sont souvent exigés pour un personnel autorisé. Et les visiteurs sont toujours accompagnés et cantonnés à des zones sans danger et sur des parcours protégés. Sans doute en Guadeloupe il n'y a pas de CHSCT ni de responsabilité en cas d'accident.

    La distillerie Longueteau est la dernière a fonctionner encore à la vapeur.

    Sucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et Rhum

    La distillerie Damoiseau est plus grande et plus "industrielle".

    Sucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et Rhum

     Nous avons fait une visite très intéressante, celle de la dernière sucrerie guadeloupéenne: l'usine Gardel au Moule.

    L'usine ne se visite que pendant la campagne sucrière qui dure environ trois mois. Casque et guide obligatoire. 

    Toute la canne à sucre de la Guadeloupe qui ne sert pas au rhum converge ici. 

    Sucre et RhumSucre et RhumSucre et Rhum

    Sucre et RhumSucre et Rhum

    Les hérons garde-bœufs se régalent des insectes et ne sont absolument pas effrayés par l'énorme pince.

    Sucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et RhumSucre et Rhum

    Le sucre qui partira en métropole sera raffiné à Marseille. Celui consommé sur place restera brut.

    A noter qu'une centrale thermique est accolée à la sucrerie. Pendant trois mois ce sont les déchets de la canne à sucre qui remplace le charbon venu du Brésil. En échange la centrale fourni l'énergie à la sucrerie.

    « Barge Rousse (Bar-tailed Godwit)Petite Terre »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :